Archives de la catégorie Saviez-vous que …?

Une semaine en enfer

 

 

 

Le vendredi 11 mars 2011, le Japon a vécu une véritable tragédie! Ce drame a commencé par un tremblement de terre de magnitude 9 sur l’échelle de Richter. Ce tremblement de terre a émis de violentes secousses, dévastatrices dans le nord-est du Japon. Quelques minutes après le séisme, les sirènes retentissent. C’est un signal au Japon pour avertir la population de l’approche imminente d’un tsunami. Malheureusement, malgré l’avertissement donné par l’Agence météorologique japonaise tout le monde n’a pas eu le temps de se réfugier sur le toit de sa maison, le signal a été donné tardivement. En peu de temps, le raz de marée de plus de dix mètres de haut allant à une centaine de kilomètres à l’heure exterminait tout sur son passage. En somme, le tsunami a causé des dégâts considérables le long de la côte nord-est du Japon. Les préfectures de Miyagi et de Fukushima ont été principalement touchées. Privant dans la soirée des habitants d’électricité et laissant des milliers de disparus. Ce n’est pas tout… Car le tsunami a engendré un problème dans la centrale nucléaire. Causé en partie par la hauteur et la force des vagues du raz de marée.

Le lendemain, samedi 12 mars, on constate que tout est sens dessus de sous. Le tsunami a détruit une grande majorité de maisons laissant ainsi des familles sans abri, détruisant des routes, des chemins de fer, etc.
Ce n’est pas tout, l’agence de Kyodo exige l’évacuation des habitants vivants proches de la centrale de Fukushima. Parce qu’un problème est survenu au réacteur 1 de la centrale. Proche du réacteur 1, on constate du bruit et de la fumée blanche. Par conséquent, le réacteur 1 sera mis en examen.

Le dimanche 13 mars, l’Agence japonaise de sécurité nucléaire classe l’accident de Fukushima au niveau 4 sur l’échelle internationale des événements nucléaires. À cause du tsunami survenu plus tôt, on ne peut pas actionner les génératrices qui sont hors d’usage. Car, elles auraient pu maintenir le refroidissement dans la centrale.
Le premier ministre Naoto Kan s’exprime à la télévision. Il relate des faits antérieurs qui se sont produits au Japon lors de la Seconde Guerre mondiale telle que : Hiroshima, Nagasaki et des bombes au phosphore rasant Tokyo. Et depuis ces événements, celui-ci et très critique. À la suite de ses mots, Kan inquiet toute la population.

Lundi 14 mars, le président de Tepco exprime ses excuses publiquement. Qui s’en suit d’une autre explosion du réacteur 3.
Quelques employés se dévouent à risquer leur vie afin d’empêcher une autre explosion nucléaire.
En fin d’après-midi, l’inquiétude monte. Parce qu’on constate un niveau très élevé de la radioactivité. De plus, certains magasins manquent de produits.

Mardi 15 mars, le ministre Naoto Kan est furieux parce qu’on ne le prévient pas à temps de ce qui se passe.
Puis le maire de Tokyo, Shintaro Ishihara fait ses recommandations auprès des citoyens.

Mercredi 16 mars, inquiète

Jeudi 17 mars,

Vendredi 18 mars, enfin depuis quasiment une semaine, la situation vient de se stabiliser.  Des camions-citernes sont sur place, toute la journée, afin d’asperger les réacteurs pour les refroidir.

Pour conclure, le Japon a vécu une semaine effrayante. Vous souvenez-vous des tremblements de terre survenus en Haïti le 12 janvier 2010 et cette année voilà que c’est au tour du Japon avec un séisme et un tsunami.
Avec ces événements qui se sont succédés ne croyez- vous pas que la fin du monde est imminent…

Source: http://www.cyberpresse.ca/le-soleil/actualites/politique/201103/18/01-4381034-japon-une-semaine-en-enfer.php

Delphine Wambo, Administratrice

Source:

, , ,

Poster un commentaire

Les inondations à travers la Montérégie

Comme on le sait le printemps est la saison du renouveau: c’est le soleil et la chaleur qui revienne. Par contre, le printemps signifie aussi la fonte des importantes chutes de neige tombées au cours de l’hiver, ce qui entraine parfois des inondations relativement importantes. Par contre, cette année la nature s’est déchaînée et a fait déferler sur notre région des averses abondantes. Celles-ci ont fait en sorte que la crue des eaux  en ce printemps 2011 eue été désastreuse.

En effet, ces dernières semaines ont été infernales pour plusieurs résidants qui vivaient proche de la rivière Richelieu ou du lac Champlain. Plusieurs maisons et terrains ont été inondés. Environ 3 000 personnes dans les régions touchées ont été évacuées. Les régions les plus touchées étant Saint-Basile-le-Grand, Saint-Mathias, Saint-Paul-de-l’île-aux-noix et quelques autres. Ces inondations sont aussi le cauchemar de plusieurs agriculteurs qui voient leurs terrains détruits par l’eau.

Bien sûr, ceci engendra des coûts financiers important, mais la santé des citoyens est aussi menacée! L’eau des égouts étant mélangée à celle de la rivière, fait remonter les matières fécales et toutes autres choses s’y trouvant dans les rues de la ville. Or, ceci fait augmenter le risque d’attraper le tétanos et plusieurs autres maladies. Quelques cliniques de vaccination préventives ont été ouvertes à cet effet. Il y a de forts risques que lors de la reconstruction des maisons et des bâtiments les habitants se blessent avec des débris rouillés, ce qui pourrait engendrer le tétanos, et ils devraient ainsi se rendre d’urgence à l’hôpital. Un autre problème qui pourrait devenir relativement majeur est les moustiques. En effet, les maringouins se tiennent dans les petits endroits marécageux. Or, avec le passage des inondations, les régions de la Montérégie deviendra un immense marécage. Ce qui amènera surement une importante quantité de moustiques, qui comme on le sait, peuvent transmettent le virus du Nil.

Par chance, l’armé et les cols bleus de villes avoisinantes telles que Montréal, Laval, Longueuil, Sherbrooke et Brossard viendront aider les sinistrés dans cette catastrophe qui les plonge dans le désespoir. De plus, le gouvernement mettra sur pied un système de financement qui permettra aux personnes touchées d’acheter les biens qui leur sont nécessaires seulement. Aussi, plusieurs commerces sont en train de ramasser des dons pour les résidents qui ont vécu les inondations.

Ce qui est sûr, c’est que mère nature veut nous envoyer un message : les humains sont sur sa planète et si nous n’y faisons pas plus attention nous en paierons le prix. Les tremblements de terre, les tsunamis, les inondations et les feux de forêts ne sont que le début, alors essayons de ne pas empirer notre cause et sauvons la planète !

Julie Desroches, auteure
Source :

, , ,

Poster un commentaire

Mariage du Prince William et Kate Middleton

L’événement le plus attendu de l’année 2011 fut le mariage royal du Prince William et Kate Middleton, Catherine Middleton de son vrai nom. Le vendredi 29 avril 2011, le jour de la Sainte-Catherine, le Prince William et Kate se sont dit « I Wil « . La veille du mariage, Kate Middleton a passé sa dernière nuit de célibataire au Goring  Hotel. Il y avait environ plus de 1900 invités attendus au mariage. Voici quelques noms: David Beckam et Victoria ( Victoria qui a conseillé Kate sur le choix de sa lune de miel), Elton John, Guy Ritchie, Rowan Atkinson, Joss Stone. Il y avait également des personnes de famille royale venues d’Europe, de la Thaïlande et du Maroc. Le couple Sarkozy et Obama ne fera pas parties de la fête.Car Kate et William ne sont pas de futurs mariés royaux, mais seulement princiers. Comme l’exige le protocole, il ne leur permettait pas de donner une dimension politique à leur mariage. C’est pour cette raison qu’ils n’étaient pas en mesure d’inviter des hommes d’État.  Un peu avant le mariage, la Reine Elizabeth II attribua le titre de Duc et Duchesse de Cambridge. Le mariage s’est célébré en l’abbaye de Westminster à Londres. La cérémonie s’est faite le plus intimement possible. Au premier rang, on pouvait retrouver la famille du couple tandis que les autres places étaient attribuées aux invités. Lors de l’arrivée de la Reine Élizabeth II, elle fut accueil telle une reine par des trompettes. La cérémonie terminée, les mariés et leurs hôtes se retrouvèrent au Buckingham Palace.  Le Buckingham Palace qui est un lieu  de rencontre lorsque des chefs d’État sont en visite, une attraction touristique et également le lieu où se déroulent des événements en relation avec la famille royale. Là,une réception les attendait. Avant de commencer leur fête, les mariés échangerez non un, mais deux baisers sur le balcon. Le deuxième baiser ressemblait à celui du Prince Charles et de la princesse Diana lors de leur mariage en 1981. Moment tant attendu par tous. Puis plus tard, dans la soirée vers 21 h (heure d’Angleterre) une soirée beaucoup plus intime avait été organisée par le Prince Charles.
Des pièces de collection de 25 cents et de 20 dollars canadiens ont été réalisées pour ce mariage. Aussi, de nombreux fabricants anglais ont tenu à vendre quelques produits dérivés tels que : des produits alimentaires, des bonbons, des sachets de thé, des assiettes… On voit l’ampleur que ce mariage a faite. Des milliers de personnes l’attendaient. 
  Moi-même, j’étais au poste. Je me suis levée à 7 h du matin pour regarder le mariage sur internet. Ce mariage m’a vraiment fait rêvé comme d’autres jeunes filles d’ailleurs. Son rêve s’est réalisé à Kate. Elle a eu un mariage digne d’une princesse. Bien sûr, il y avait des personnes pour déranger le mariage comme Margaret Tyler, une royaliste impénitente. 

Voici un extrait du mariage Royale:

Sources:http://nouvelles.sympatico.ca/monde/nouvelles%20:%20monde%20:%20presse%20canadienne/mariage_du_prince_william_quelque_1900_invites_attendus/d701f5b8

http://www.public.fr/Dossiers/Le-mariage-du-Prince-William-et-de-Kate-Middleton/Les-news-du-mariage-du-prince-William-et-de-Kate-Middleton/Mariage-de-Kate-et-du-Prince-William-Public-l-a-suivi-pour-vous-en-live-!-36457

http://news.fr.msn.com/m6-actualite/people/article.aspx?cp-documentid=156793986

Delphine Wambo, Editrice

, , ,

Poster un commentaire

Une carrière en santé

Saviez-vous que travailler dans un bureau ne signifie pas que les techniciennes en bureautique soient à l’abri des blessures? En fait, les risques d’altérer votre santé sont présents autant avec un travail physique qu’avec un travail en position assise. Méprenez-vous si vous affirmez que le travail dans un bureau vous gardera en santé plus longtemps, surtout si vous ne travaillez pas adéquatement. Saviez-vous qu’il y a des mesures que vous pouvez prendre afin de combiner productivité et santé? Il s’agit de rendre son air de travail ergonomique, adopter une bonne posture corporelle et faire des exercices d’échauffement et d’étirements.

Tout d’abord, le mot ergonomie signifie l’ensemble des études et des recherches qui ont pour but l’organisation méthodique du travail. Il est important de savoir que rendre son bureau ergonomique vous permettra d’augmenter votre productivité, votre corps se portera mieux et vous éviterez les blessures. Les blessures les plus courantes se situent au niveau du cou, des épaules, des poignet et du dos.

Aujourd’hui, je m’attarderai davantage sur la bonne posture à adopter afin d’éviter que vous vous absentiez du bureau pour cause de maladie.

Voici quelques conseils fortement recommandés:

  • Lorsque vous utilisez le clavier de votre ordinateur ou bien la souris, vos coudes doivent être pliés à 90 degrés;
  • Vos pied doivent toujours toucher le sol;
  • Vos jambes doivent former un angle de 90 degré, tout comme les bras. Cependant, si vos pieds ne touchent pas le sol vous pouvez toujours recourir à un appui pour les pieds et cela vous aidera à positionner vos jambes correctement;
  • Vous devez pouvoir visionner l’écran de votre ordinateur sans avoir à pencher votre tête. Autrement dit, votre tête doit demeurer droite et ne pas bouger inutilement;
  • Les poignets, lors de la saisie de texte à l’ordinateur, ne doivent pas s’affaisser sur le bureau. Ils doivent être surélevés;
  • Les outils que vous utilisez doivent être facilement accessible;
  • Les épaules ne doivent jamais s’arrondir vers l’avant, il faut qu’elles soient bien droites;
  • Les jambes ne peuvent être croisées;
  • Les micropauses sont fortement conseillés. Pendant cette petite pause, regarder au loin afin de reposer votre regard;
  • Lorsque vous tapez votre texte, votre doigté est indispensable, car cela vous empêchera de pencher votre tête afin de regarder les touches du clavier.

Voici une image qui vous permettra d’avoir un aperçu de la la posture adéquate:

figure 1 posture

N’hésitez pas à demander les accessoires ergonomiques à votre employeur, tels que les chaises, les claviers, les écran d’ordinateur, etc. Avec ces accessoires pratiques, vous serez capable de mettre en application les conseils mentionnés précédemment.  Bref, il ne faut surtout pas oublier que la santé passe avant tout et qu’il ne faut jamais la négliger!

Nancy Hamel
Éditrice

Source: http://ecole.taptouche.com

, , ,

Poster un commentaire

La fondation Jean-Michel Anctil

Saviez-vous qu’un fléau alarmant  s’abat sur notre système d’éducation? Peut-être l’avez-vous deviné? Il s’agit du décrochage scolaire. Bien des jeunes perdent leur motivation rapidement lorsqu’ils doivent assimilés une panoplie d’information. Au Québec, trois enfants sur dix n’obtiendront pas leur diplôme d’études secondaires. Pour ce qui est des étudiants du niveau collégiale, trois étudiants sur dix n’ont toujours pas terminé leur programme d’études. C’est énorme! Il est de notre devoir d’agir! C’est pour cela que l’humoriste très connu, Jean-Michel Anctil, a créé sa propre fondation visant à contrer le décrochage scolaire. Elle se nomme la Fondation Jean-Michel Anctil. Cette fondation nous ouvre les yeux sur les problèmes réels qui occasionnent le décrochage. Jean-Michel maintient que la principale cause de ce fléau est le milieu socio-économique dans lequel sont élevés les enfants. Les gens plus fortuné ont de meilleurs réussites scolaires que les gens vivant dans des milieux défavorisés. Ces derniers sont plus sujets à obtenir des échecs scolaires et à décrocher.

Voici quelques faits:

  • Chaque année, environ trois étudiants du secondaire sur dix quittent l’école sans diplôme.
  • Un étudiant sur deux en milieux défavorisés, à la fin de l’élémentaire, a connu l’échec et est en retard dans sa scolarité.
  • Dans les milieux favorisés, le taux de décrochage scolaire est inférieur à 10%.
  • 21% des personnes âgées de 45 à 65 ans ont un faible niveau de lecture et d’écriture.

Voici les causes fréquentes de l’abandon scolaire:

  • Les filles et les garçons, selon le rapport d’étude sur le Décrochage et retards scolaires, abandonnent leur études principalement à cause de l’école elle-même. Cela se traduit par le manque d’intérêt, difficultés quelconques reliées à l’école. Ce rapport a relevé que le travail était l’un des principaux facteurs.
  • La grossesse et le mariage sont les causes les plus souvent répertoriées en ce qui concerne les jeunes filles.
  • La difficulté à maîtriser la langue française et les problèmes comportementaux sont la source du décrochage scolaire pour les garçon. De plus, il est prouvé scientifiquement que les garçons sont différents des filles au niveaux biologique et sociale.
  • Les jeunes abandonnent l’école pour aller sur le marché du travail afin d’acquérir leur indépendance et des biens matériels. Plusieurs privilégient une source de revenus immédiate plutôt que l’obtention d’un diplôme.
  • Le milieu socio-économique, dans lequel les individus évoluent, influence grandement l’abandon scolaire.
  • Les problèmes familiaux coïncident avec le décrochage scolaire. Autrement dit, le taux de familles à problèmes équivaut au taux de décrochages scolaires.

Bref, la Fondation Jean-Michel Anctil est là pour venir en aide à ces personnes. Son équipe et lui ont    pour objectif de prévenir le décrochage et ils peuvent aidés les gens en leur accordant des bourses d’études. Je trouve que c’est très important de soutenir les jeunes et de pouvoir les aider comme eux le font. N’hésitez pas à vous renseigner davantage au http://www.lafondationjma.org/

Nancy Hamel
Auteure

https://03telecom2011.wordpress.com/wp-admin/post-new.php

, ,

Poster un commentaire

Saviez-vous que le stress est l’un des plus grands maux de notre siècle?

En quoi consiste-t-il ?

Le stress peut se définir comme étant la réaction du corps et de l’organisme face à un effort important. Le stress entraine un processus hormonal et nerveux qui accélère le rythme cardiaque. Ce processus est basé sur un système d’alerte, ce qui fait en sorte d’augmenter la vigilance. On distingue deux sortes de stress : l’une qui est bénéfique et l’autre néfaste. Au travail, lorsque ce mauvais stress prend trop d’ampleur on peut se diriger vers un burn-out ou épuisement professionnel. Le burn-out est un épuisement mental et physique causé par des objets et des buts qui ne sont pas réalisables ou insurmontables. Cet épuisement est dû à des mois, voire des années de tension et de stress accumulé.

Quels sont les symptômes ?

Bien sûr, chaque personne aura des symptômes différents, à des degrés différents mais les plus généraux seront une augmentation du rythme cardiaque, hyperventilation, troubles du sommeil, état dépressif (ce qui ne signifie pas que vous êtes nécessairement en dépression!), irritabilité, migraine, douleurs à l’estomac, mal de dos, perte d’appétit, etc. D’autres symptômes plus graves peuvent aussi survenir : ulcère à l’estomac, infarctus (si la personne y est prédisposée), hausse de la pression artérielle, sudation.

Pour ce qui est du burn-out il y a aussi d’autres symptômes :

  • Fatigue chronique et difficulté à se lever le matin
  • rendement diminué malgré le temps de plus passé au bureau
  • impression que personne ne remarque vos efforts
  • oubli répétés de vos rendez-vous
  • irritabilité
  • moins de temps passé avec votre famille et vos amis

Quelles sont les causes ?

Les causes peuvent elle aussi varier d’une personne à l’autre, mais habituellement au travail, les exigences trop poussées, une forte pression et la peur de perdre son emploi en sont quelques-unes. Certaines personnes peuvent aussi avoir des traits de caractère qui les pousse à être stressées : prédisposition à l’anxiété, perfectionnisme, incapacité à déléguer, trop grand désir du travail bien fait, etc. Dans les domaines de la médecine, de l’enseignement et du social les risques d’exposition au stress sont plus grands.

Et les conséquences dans tout ça ?

Bien entendu, la plus grande conséquence est la dépression. Une période de stress trop grande mène à la dépression et il est conseillé d’aller consulter un spécialiste avant d’en arriver là, il vous donnera des conseils et si nécessaire les médicaments qu’il vous faut. L’insomnie, la boulimie, la perte d’appétit, l’affaiblissement du système immunitaire et le changement de caractère (repli sur soi-même) sont d’autres conséquences du stress.

Ne stresser pas il y a des solutions !

Lorsqu’on se sent dépassé par une situation, il est bien de prendre du recul et de mettre cette situation en perspective. Souvent le stress qu’elle nous cause est exagéré par rapport à l’importance réelle de cette dernière. Bien se connaître et s’établir des objectifs réalisables est un autre bon moyen d’éviter le stress inutile. Analyser les conflits, essayer d’en retirer du positif et avoir confiance en soi sont là de bons outils afin d’éviter le stress. Un mode de vie sain est un élément clé dans la lutte contre ce mal :

  • Éviter de boire de l’alcool ou de la caféine
  • Éviter de fumer
  • Ayez une alimentation équilibrée
  • Faites du sport (la natation est un excellent sport pour libérer les tensions!)
  • Ayez des relations harmonieuses avec vos proches
  • Apprenez à dire non et à déléguer le travail si vous le pouvez
  • Faites-vous plaisir, un petit souper avec des amis par exemple !
  • Trouvez-vous des loisirs, votre vie ne doit pas être centrée que sur le travail.
  • Dormez correctement et de manière naturelle.
  • Permettez-vous des moments de détente : relaxation, yoga, spa, massage,…

Avec tout cela vous devriez être équipé pour ne plus jamais être stressé …enfin presque!

Julie Desroches, Éditrice
Source : http://www.doctissimo.fr/html/psychologie/stress_angoisse/niv2/stress-en-question.htm

, , , , , ,

Poster un commentaire

Saviez-vous que le programme en Techniques de bureautique pourrait être fait pour vous?

 

Chers blogueurs, avant de développer sur notre univers en bureautique, quoi de mieux que de vous y introduire en vous faisant part d’informations utiles qui vous permettront peut-être de vous joindre parmi nous. Tout d’abord, plusieurs considèrent que les Techniques de bureautique sont en lien direct avec le D.E.P en secrétariat. Détrompez-vous, car le D.E.C offre beaucoup plus que cela. Vous accomplirez un plus grand nombre de tâches et vous acquerrez beaucoup de polyvalence. Comment décrirais-je une technicienne en bureautique? Polyvalente et personne ressource serait des plus adéquats. Pourquoi? Tout simplement parce que vous explorerez en profondeur plusieurs logiciels tels que la suite Office de Microshoft (Word, Excel, Publisher, PowerPoint, Outlook) ainsi que Photoshop et bien d’autres. Vous apprendrez comment et pourquoi vous vous en servez. D’ici l’obtention de votre diplôme, ces logiciels seront parfaitement acquis.

Autre fait intéressant, saviez-vous que le taux de placement des diplômés est de 99 %. Les employeurs favorisent les techniciennes en bureautique pour leur savoir-faire et leur savoir-être.

Les étudiantes de ce programme voient leur français écrit et parlé s’améliorer de façon à ne présenter aucune erreur. Pour ce faire, vous reverrez la base du français et ensuite vous progresserez et apprendrez de toutes nouvelles règles grammaticales, syntaxiques et orthographiques.

Saviez-vous que ce programme est fait pour vous si vous avez un côté artistique développé? Dur à croire? Pas vraiment, étant donné que la mise en page d’un document est une forme d’art. Votre créativité sera mise en valeur. De plus, vous pourrez créer vos propres affiches. Pour réaliser un tel projet, vous travaillerez avec le département de graphisme.

De plus, si vous vous caractérisez par le leadership vous serez tout à fait dans votre élément, car le volet favorisé est la coordination du travail. Vous serez en mesure de gérer de la documentation ainsi qu’une équipe de travail.

Saviez-vous que l’anglais ne devrait plus vous effrayer? Car les Techniques de bureautique vous offriront toutes les compétences nécessaires afin de vous assurer un anglais plus que convenable.

Si vous appréciez les technologies, ne vous empêchez pas d’évoluer dans ce milieu. Vous aurez l’opportunité d’être guidé par les meilleures professeures de Sherbrooke.

Bref, si vous ne saviez tout cela, je comprends mieux pourquoi vous n’êtes pas déjà inscrits ou inscrites dans l’une des plus belles et profitables expériences de vie.

Je suis convaincue qu’une simple visite dans les classes vous ouvrira les yeux sur votre future carrière.

Nancy Hamel, Auteure

Source: http://cegepsherbrooke.qc.ca/officiel/

, , , , , , , ,

Poster un commentaire